Cours de physique de l'École polytechnique, Volume 1

Front Cover
Mallet-Bachelier, 1875 - Physics - 804 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page ii - Traités internationaux, toutes contrefaçons soit du texte, soit des gravures, ou toutes traductions faites au mépris de leurs droits. Le dépôt légal de cet Ouvrage a été fait à Paris...
Page ii - Le dépôt légal de cet Ouvrage a été fait à Paris dans le cours du mois de décembre 1860, et toutes les formalités prescrites par les Traités sont remplies dans les divers États avec lesquels la France a conclu des conventions littéraires. Tout exemplaire du présent Ouvrage qui ne porterait pas, comme ci-dessous , la griffe de l'Éditeur, sera réputé contrefait , Les mesures nécessaires seront prises pour atteindre, conformément à la loi, les...
Page ii - Traités sont remplies dans les divers États avec lesquels la France a conclu des conventions littéraires. Tout exemplaire du présent Ouvrage qui ne porterait pas, comme ci-dessous, la griffe de l'Éditeur, sera réputé contrefait. Les mesures nécessaires seront prises pour atteindre, conformément à la loi, les fabricants et les débitants de ces exemplaires.
Page 100 - Demité des vapeurs. — On appelle densité d'une vapeur le rapport du poids d'un volume donné de cette vapeur au poids d'un égal volume d'air, pris dans les mêmes circonstances de température et de pression. — Les vapeurs n'ayant pas en général la même loi de compressibilité ni la même loi de dilatation que l'air, il est évident que la valeur de ce rapport doit dépendre de la pression et de la température auxquelles on considère chaque vapeur; mais on conçoit que ces valeurs doivent...
Page 122 - I° de la méthode du flacon perfectionnée par M. Regnault. Le flacon est formé par un tube mince de verre, prolongé par un conduit étroit et terminé par un goulot large que l'on ferme avec un bouchon rodé. On remplit cet appareil comme un flacon ordinaire, puis on le plonge dans la glace fondante, et, sans le laisser se réchauffer, on enlève avec un tortillon de papier Joseph tout le liquide qui dépasse un trait marqué sur la tige; de cette manière on introduit toujours dans le flacon...
Page 67 - Les physiciens admettent généralement que la dilatation des gaz est constante entre les mêmes limites de température , quelle que soit la pression à laquelle ces gaz se trouvent soumis ; par conséquent , qu'elle est entièrement indépendante de la densité primitive du gaz. Mais il est difficile de citer des expériences concluantes sur lesquelles cette loi se trouve établie.
Page 199 - Un tube barométrique purgé d'humidité , mais non privé d'air, est dressé sur une cuve à mercure. La hauteur de la colonne de mercure...
Page 199 - On introduit dans le tube barométrique autant d'air qu'il y en a déjà; la chambre barométrique augmente de moitié et la hauteur de la colonne mercurielle diminue de A'=0m,072.
Page 85 - Il est probable que, si tous les gaz suivaient la loi de Mariotte, ils auraient une dilatation commune, égale à peu près à celle de l'hydrogène et indépendante de leur pression; mais, comme...
Page 18 - Walferdin a imaginé d'enlever ou de remettre du mercure à volonté, ce qui rend l'instrument propre à marquer 5 degrés à partir d'une température que l'on fait varier à volonté. Pour cela, il suffit de laisser au sommet une petite chambre vide destinée à retenir un excès de mercure.

Bibliographic information