Cours de physique de l'École polytechnique, Volume 1

Front Cover
Mallet-Bachelier, 1863 - Physics
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page ii - Traités sont remplies dans les divers États avec lesquels la France a conclu des conventions littéraires. Tout exemplaire du présent Ouvrage qui ne porterait pas, comme ci-dessous, la griffe de l'Éditeur, sera réputé contrefait. Les mesures nécessaires seront prises pour atteindre, conformément à la loi, les fabricants et les débitants de ces exemplaires. PARIS.
Page ii - L'Auteur et l'Éditeur de cet ouvrage se réservent le droit de le traduire ou de le faire traduire en toutes les langues.
Page 471 - Pendant quelques minutes une vapeur sulfureuse entoura la maison. Le mur extérieur du petit bâtiment, cave et citerne, fut ARRACHÉ de ses fondations et SOULEVÉ en masse; l'explosion le porta verticalement, SANS LE RENVERSER, à quelque distance de la place qu'il occupait d'abord. L'une de ses extrémités avait marché de 9 pieds, l'autre de 4. Le mur ainsi soulevé et transporté se composait, sans compter le mortier, de 7000 briques et pouvait peser environ 26 tonnes.
Page 8 - ... des météores. Il donne ainsi naissance, non-seulement aux météores, mais encore aux grands phénomènes de la chaleur, de l'électricité, du magnétisme et de la lumière, et à tous ceux plus ou moins secondaires qui en dépendent. Il est susccptilile de changements en plus par addition et mélange. 3...
Page 475 - ... il évita le contact du météore. Celui-ci paraît être resté plusieurs secondes autour des pieds de l'ouvrier assis qui l'examinait attentivement, penché en avant et au-dessus. Après avoir essayé quelques excursions en divers sens, sans cependant quitter le milieu de la chambre, le globe de feu s'éleva verticalement à la hauteur de la tête de l'ouvrier, qui, pour éviter d'être touché au visage, et en même temps pour suivre des yeux le météore, se redressa, en se renversant en...
Page 366 - ... doit pas tenir compte dans une première approximation. Nous considérerons donc le soleil, les planètes et leurs satellites comme des points matériels de masses différentes qui s'attirent tous proportionnellement à leurs masses , et en raison inverse du carré de la distance.
Page 475 - Le globe de feu était plutôt brillant et lumineux qu'il ne semblait chaud et enflammé et l'ouvrier n'eut aucune sensation de chaleur. Ce globe s'approcha de ses pieds comme un jeune chat qui veut jouer et se frotter aux jambes, suivant l'habitude de ces animaux ; mais l'ouvrier écarta les pieds et, par plusieurs mouvements de précaution, mais tous exécutés, suivant lui, très doucement, il évita le contact du météore.
Page 465 - Dans la nuit du samedi (octobre 1493, pendant le second voyage de Colomb), il tonnait et pleuvait trèsfortement. Saint-Elme se montra alors sur le mât de perroquet avec sept cierges allumés, c'est-à-dire qu'on aperçut ces feux que les matelots croient être le corps du saint. Aussitôt , on entendit chanter sur le bâtiment force litanies et oraisons, car les gens de mer tiennent pour certain que le danger de la tempête est passé dès que Saint-Elme paraît.
Page 170 - ... plane, égale à l'unité, de la surface d'un liquide, l'effort -transmis sur une surface plane quelconque, prise à l'intérieur du liquide ou sur les parois, est égal à la pression exercée, multipliée par l'étendue de cette surface. Vérification de ce principe au moyen de la presse hydraulique. Application des principes précédents aux liquides pesants. Direction de la surface libre. Pressions intérieures ; surfaces de niveau. Pressions sur les parois, en particulier sur le fond des...
Page 124 - L'exécution d'une pesée étant une des opérations les plus délicates et les plus importantes de la physique, nous croyons devoir donner quelques détails sur la manière de la bien faire.

Bibliographic information