Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books 1 - 4 of 4 on Vous dites donc , gens de village , Que le soleil à l'horizon Avait assez mauvais....
" Vous dites donc , gens de village , Que le soleil à l'horizon Avait assez mauvais visage. Hé bien , quelque subtil nuage Vous avait fait la trahison De défigurer son image. Il était là comme en prison , D'un air malade ; mais je gage Que le drôle... "
Études et lectures sur les sciences d'observation et leurs applications ... - Page 88
by M. Babinet (Jacques) - 1858
Full view - About this book

Oeuvres de Fontenelle: des Académies Française, des Sciences, des ..., Volume 5

Fontenelle (Bernard Le Bovier, M. de) - 1790
...comme en prison , D'un air malade ; mais je gage Que le drôle , en son haut étage , Ne craignoit pas la pâmoison. Vous n'en saurez pas davantage ,...; votre jeune saison A tout autre soin vous engage j L'ignorance est son apanage , Avec les plaisirs à foison. Convenable et doux assemblage : J'avoûrai...
Full view - About this book

Oeuvres de Fontenelle: des Académies Française, des Sciences, des ..., Volume 5

M. de Fontenelle (Bernard Le Bovier) - 1790
...vissge. Hé bien , quelque subtil nuage Vous avoit fait la trahison De défigurer son image. II étoit là comme en prison , D'un air malade ; mais je gage Que le drôle , en son haut étage , Ne craignoit pas la pâmoison. Vous n'en saurez pas davantage , Et voici ma péroraison. Adieu ; votre...
Full view - About this book

Oeuvres de Fontenelle, Volume 3

M. de Fontenelle (Bernard Le Bovier), Georges-Bernard Depping - 1818
...de village , Que le soleil à l'horizon Avait assez mauvais visage. Hé bien , quelque subtil nuage Vous avait fait la trahison De défigurer son image....; mais je gage Que le drôle , en son haut étage , Ke craignait pas la pâmoison. Vous n'en saurez pas davantage , Et voici ma péroraison. Adieu ;...
Full view - About this book

La maréchale de Villars et son temps

Charles Giraud - France - 1881 - 299 pages
...Eh ! bien , quelque subtil nuage Vous avoit fait la trahison De défigurer son image. * II étoît là comme en prison D'un air malade, mais je gage Que le drôle, en son haut étage, Ne craignoit pas la pâmoison. Vous n'en saurez pas davantage, Et voici ma péroraison. Adieu : votre...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF